29 mars 2006

Changer une Peau de Djembé

Çà devait arriver, votre peau vient de vous lâcher et votre tambour préféré a bien triste mine...

Pas de panique, changer une peau n'est pas si compliqué que celà, à condition d'employer une bonne méthode !

Surtout, ne partez pas bille en tête à démonter toute la corde, à moins que celle-ci soit abîmée et ne doive-t-être changée.


Séparez tout d'abord les deux fers puis faites sortir celui qui maintient la peau.





Les cercles sont un peu élastiques et en forçant légèrement, on arrive à l'extraire :










Vous retournez alors votre tambour sur une table, à l'envers, celui-ci reste stable ce qui rend le travail plus facile.

Tout d'abord, après avoir décroisé la corde et, si possible, défait ou coupé le noeud qui débutait l'ancien montage, vous démontez sur environ un quart de tour le cordage de votre Djembé :







Vous allez ensuite donner du mou à chaque noeud afin que le cordage puisse descendre plus bas que la "bouche" du tambour. (plus bas signifie pour moi une épaisseur de table en plus)


Quand vous avez terminé le tour complet, vous devez obtenir ceci :



Ainsi, en retournant le tambour, vous pouvez maintenant soulever le fer des noeuds à quelques cm au dessus de "la bouche".
Cet espacement nous permettra plus tard de replacer la peau très facilement.

Passons maintenant à la peau. Vous l'avez mise à tremper dans de l'eau quelques heures afin de l'assouplir. Plus elle séjourne dans l'eau longtemps, plus elle sera facilement extensible, voir élastique au montage. Je préfère pour ma part la laisser tremper un minimum : 2 heures suffisent bien souvent à l'assouplir complètement tout en conservant sa tonicité.
Un bon monteur rase sa peau avant la pose, cependant, c'est une opération délicate que je déconseille aux novices. Si vous souhaitez tout de même tenter l'expérience, la meilleure façon de ne pas rater son coup est de tendre la peau mouillée sur un cadre et de raser avec une lame de rasoir (type Gillette) que l'on maintient entre les doigts.
Après avoir placé le fer du Djembé sur la peau étendue, en prenant garde de bien centrer l'échine (milieu du dos de la pauvre bête) vous découpez tout autour en laissant une marge d'environ 8cm.
Ce qui doit donner à peu près celà :
Entaillez ensuite à l'aide d'une lame le pourtour de la peau, à 1cm du bord, et tous les 8cm environ.
Ces entailles vont nous permettre de coudre la peau sur le fer ce qui facilite grandement le montage.
On passe un bout de corde dans chaque entaille, puis on tire fortement afin de resserrer la peau sur le fer.
Veillez à ce que l'échine reste bien en place pendant cette opération.
Le résultat obtenu sans mes grosses paluches.
Il est maintenant très facile de mettre la peau en place sous le fer des noeuds.


Ensuite, rattrapez le mou laissé dans la corde (il faut rattraper le jeu mais sans vraiment tirer), ce qui va nous permettre tout d'abord, de refermer le quart de tour que nous avions défait, pour laisser passer la peau et son fer.
















Quand le quart de tour est refermé, vous devez faire une boucle qui sert à terminer le tour. Voici le détail des deux étapes permettant de la réaliser façon autoserrante :












à suivre ...

22 Comments:

Anonymous jpol said...

Hello, ton blog est vraiment magnifique, rappelez-vous, une voix, un chanteur,nan j'déconne... Sans dèc', bon boulot! La qualité of the top, ça paye toujours. J'attends la suite des aventures d'Abobo, le roi du jembé...a+

10 avril, 2006  
Anonymous Anonyme said...

Vraiment un bon blog! c'est très interressant de voir par ou est passé notre djembé avant d'arriver entre nos mains...
Une petite question: je souhaite retendre les cordes qui sont verticales sur mon djembé, y a t il une technique spéciale ( et simple ) ou il vaut mieux que je le fasse faire??
merci!

16 décembre, 2006  
Anonymous Anonyme said...

salut l'gros un petit coucou de corse

19 décembre, 2006  
Anonymous Anonyme said...

un bonjour de la corse, le djembé sonne bien l'ile de baute lui convient. bisous à vous 3

19 décembre, 2006  
Anonymous Anonyme said...

bonne annee grosse bisse de corse

04 janvier, 2007  
Anonymous Denis said...

Désolé d'avoir autant tardé, pour retendre les cordes de la manière la plus simple, voici ce qu'il faut faire :
Tu utilises la partie de corde qui reste après le noeud qui tezrmine le montage, vers le fer du bas.
1°) tu passe la totalité de corde restante sous les 2 verticales qui suivent le noeud et tu l'amènes le plus bas possible en la tirant du coup sec.
2°) tu reviens en arrière en passant au dessus de la dernière et en dessous de la 1ère des 2 corde, puis tu ramènes la corde jusqu'au bout, tu fais un tour autour de ta main pour la tenir fermement et tu tires avec les 2 mains, pas avec ton dos sinon danger, mais en utilisant ton poids le dos bien droit. Les 2 cordes vont ainsi se croiser.
3°) tu recommence l'opération avec les 2 cordes suivantes etc...

Si mes explication ne sont pas très claires, je ferai un petit paragraphe avec photos pour expliquer les différentes façons de tendre un Djembé.

En espérant t'avoir rendu service,
à bientôt !

13 janvier, 2007  
Anonymous Nalex said...

Super, franchement j'attends la suite avec impatience, et photos à l'appui svp !!!

Encore bravo...

25 août, 2007  
Blogger cupidon46 said...

super merci car ca fait longtemps que je demande au pote de me montrer une methode pour ma peau et comme tomber du ciel un magicien du djembe merci beaucoup

20 mai, 2008  
Blogger nitasmlb said...

très bonnes explications, merci. mais à propos de la peau, avant de tremper deux heures, s'agit-il d'une peau tannée ou d'une peau seulement séchée ??

24 octobre, 2008  
Anonymous Anonyme said...

à Nitaslmb,
Idéalement, il vaut mieux une peau simplement nettoyée et séchée. Les meilleures à mon avis sont celle que l'on trouve à Abidjan, quartier d'Adjamé, car elle sont séchées tendues à même la terre battue et donc sans plis.
Préférer les peaux avec des poils blancs ou tachetées blanc + noir, çà sonne mieux, le poil n'est pas le même...
Une peau non traîtée aura une bonne élasticité au moment du montage et sera "facile" à placer car elle se laisse mieux faire : on peut tirer dessus sans avoir peur de l'exploser (sans exagérer bien entendu). Une peau tannée est blanche, les poils sont tombés suite à un traitement qui a en même temps éliminé la graisse, mais se traitement la fragilise beaucoup, même si elle est épaisse. Elle peu se déchirer brutalement comme du papier. Elle a aussi perdu son élasticité et il ne faut pas abuser en tendant au montage, et même lorsqu'elle est sèche, car sa pète d'un coup. Bref, les peaux tanées sont à éviter autant que possible, de toutes façons, elle ne tiennent pas longtemps avant de rendre l'âme.
Le temps de trempage est le temps nécessaire à ce que la peau soit parfaitement souple dans l'eau, on s'en rend compte au toucher.
Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.
A bientôt, Denis.

26 novembre, 2008  
Blogger phil said...

Une fois le montage de la peau effectué sur le djembé combien de temps aprés ont peut tendre le djembé?

23 décembre, 2008  
Anonymous Anonyme said...

rhum,merci bien pour ton explication des mois que ce djembe traine nu dans mon salon par contre pour l etape finale j ai du mal a suivre les histoires depremiere et derniere corde (pour tendre la corde)
salut et encore merci!!

04 juin, 2009  
Blogger DJEMBES ABOBO DRUMS said...

à phil:
Désolé de ne pas être repassé par ici pendant des lustes, j'avais perdu les mots de passe, et j'étais très occupé par un nouveau taf... enfin, je revoici, et on ne sait jamais, je répond aux questions restées en suspend...

Au bout de combien de temps peut-on tendre la peau?
Ben je dirais quand on est sûr qu'elle est sèche lol!
Plus sérieusement, je fais comme çà : une fois la peau posée, je place le Djembé face à un petit ventilateur d'appoint chauffant, que je mets au premier niveau de chauffe. Pendant quelques heures, je laisse à chaud (tiède) et çà permet à la peau de bien se tendre tout autour, afin qu'il n'y ait pas de plis là ou vont s'appuyer les mains lorsqu'on joue.
Ensuite, on peut laisser ventiler sans chauffer jusqu'au lendemain.
Il faut être sûr que tout est bien sec avant de tirer la peau, surtout à l'endroit où elle passe près des fers. En été forcément, çà va plus vite.
Mais pour assurer, un jour de ventilo, suivi d'un jour de séchage pépère et c'est bon!

18 juillet, 2009  
Blogger DJEMBES ABOBO DRUMS said...

à anonyme du 4 juin...

Bon, je viens de me relire et en effet, c'était pas clair du tout, donc ce soir, comme j'ai un Djembé pas tendu sous la patte, je ferai quelques photos pour expliquer tout çà...
promis, je traîne plus cette fois !

18 juillet, 2009  
Anonymous Anonyme said...

Salut Abobo,

Ton blog et tes photos sont géniaux!

Que suggères-tu pour "hydrater" une peau de djembé qui n'a pas joué depuis trois ans?

Avant de taper dessus, j'ai lu qu'on pouvait lui redonner de la souplesse avec de l'huile végétale ou carrément de la lotion à mains (sans alcool)!

Qu'en penses-tu?

Patrice
Studio Al Dente.
Montréal

21 août, 2009  
Blogger DJEMBES ABOBO DRUMS said...

Bonjour,
Il n'y a pas besoin de graisser une peau qui n'a pas joué depuis longtemps. Le fait de graisser une peau va en fait lui donner un son de vieille peau très jouée, les mains à la longue se chargent malheureusement de "graisser la peau" et le son n'est plus bon, çà ne chante plus autant, c'est souvent pour çà qu'on change une peau même si elle n'a pas rendu l'âme. Essaye de tendre s'il le faut et çà passe ou çà casse...
Tiens moi au courant !
Bonne chance à toi !

23 août, 2009  
Anonymous Christophe said...

Superbes explications
Bravo et merci !
Good vibes à tous

09 janvier, 2010  
Anonymous Anonyme said...

bonjour à tous ,j 'ai acheté une peau il y a deux ans et a déjà perdu ses poils.est ce que le montage est possible .merci jul

27 octobre, 2010  
Anonymous Denis (Abobo Drums) said...

Pour répondre à cette question, tout dépend de l'état de la peau :
C'est pas top de monter une vieille peau, mais vieux signifie plutôt "mal conservée". Pourquoi a-t-elle perdu ses poils? S c'est que des mites les ont bouffés, alors méfiance. Normalement, elle ne s'attaquent qu'au poils et laissent la peau intacte, mais des fois, il arrive qu'elles y fassent des trous. De plus, si la peau a eut le temps de se faire bouffer par des mites à se point, alors considère la comme "vieille". Une vieille peau n'a plus grande résistance et risque de te pêter au nez quand tu l'auras tendue, ou de se déchirer au montage. Maintenant, elle peut te servir à te faire la main.
Si tu as d'autre questions, n'hésite pas...
Denis (Abobo Drums)

27 octobre, 2010  
Blogger Ceyannou Bibou said...

Salut abobo,

j'ai une question pour toi. Ma peau vient de lâcher...j'ai donc remonter une peau bien comme il faut et la elle sèche depuis 2 jours mais au niveau fer ce n' est pas encore ça, il faut être patient.
Actuellement le cercle du haut est descendu de 1 cm sur 60% du djembé mais pas trop de l' autre côté..😞 Est ce normal déjà?
J'ai pas trop tendu les verticales Pr le faire quand tout sera sec. Est ce que le fait de retendre a fond en commençant par le côté le moins descendu va permettre au fer de descendre sachant que j'ai un peu d' espace entre le fer et le cercle des noeuds?
J'ai un maillet, est ce que tapoter doucement dessus est une bonne idée?

Merci Pr tes réponses, le djembé est un Kribe Sanou, excellent forgeron du Burkina a Bobo.
Yannou

26 février, 2014  
Anonymous Anonyme said...

à Ceyannou Bibou ,
Désolé, je ne viens plus trop souvent par ici, mais pour te répondre, s'il est encore temps, ou pour la prochaine fois :
Au niveau de la tension des verticales, il faut quand même tendre suffisament, çà va permettre aux noeuds du fer de prendre leur forme définitive, et donc de faire leur place dans la peau et son replis. çà peut éviter à ta peau de rouler sur le fer lorsque tu vas la tendre pour de bon, une fois sèche.
Après, tout est question d'expérience, plus on monte, et plus on sent combien il faut tirer au montage.
En fait, tu dois anticiper le fait que lorsque tu tire une verticale, ok, la peau descend un peu, mais elle va descendre un peu plus lorsque tu auras tiré les suivantes, donc il faut le prévoir.
En effet, dès que tu rajoute la tension des cordes suivantes, et bien çà facilite la tâche de celles juste avant et la peau descend un petit peu plus. Donc tu ne tire jamais pour descendre la peau à sa position définitive, tu laisses de la marge parceque lorsque tu vas tirer les cordes suivantes, çà redescendra un peu derrière aussi, et tu risque de te retrouver avec une peau déjà trop descendue alors qu'elle n'a jamais été jouée...
Pour le basculement, même chose, si tu sent que ta peau risque de se déséquilibrer, tu ne continue pas à tendre du côté ou çà bascule, mais tu vas essayer de tirer quelques verticales à l'opposé pour rattraper l'équilibre.
Si tes fers sont serrés ce qui normalement est le cas pour avoir un bon Djembé, le basculement fait que de l'autre côté, le fer se retrouve au dessus du bois, et le ramener vers le bas devient un vraie galère, donc faut pas se laisser piéger.
Pour moi, mais çà n'engage que moi, un Djembé bien monté, après séchage, doit avoir une peau presque tendue, et 1,5cm de bord au dessus du fer des noeuds environ.
Pour avoir un bon séchage si tu n'as pas un super soleil, tu peux placer ton Djembé devant un petit ventilateur chauffant, çà vaut 10EUR et çà te sèche un Djembé en une nuit.
Je ne comprend pas quand tu dis : j'ai un peu d'espace entre le fer et le fer des noeuds ? Normalement, ils doivent être bien identiques, ce n'est pas ton cas?
Le fait d'attaquer la tension du côté non basculé peut qui sait rattraper le coup, mais est-ce que la tension de ta peau sera uniforme après ? Le mieux est de monter comme il faut au départ.

Si tu as des questions, mon mail : denis.wecker@bbox.fr

N'hésite pas, ici je ne viens plus trop souvent et ne vois pas à coup sûr les messages.

29 mars, 2014  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour à tous,
Je viens de monter pour la première fois 2 djembés l'un après l'autre, sur le deuxième j'ai évité les erreurs faites sur le premier...
Alors si ca peux vous aider voici 2 choses importantes que j'ai noté :
Pour que les cerclages restent bien centrés, en haut comme en bas, et que les cerclages du haut ne basculent pas, le secret c'est de faire plusieurs tours, tendre doucement les cordes au debut à la main, puis un deuxieme tour plus fort à la main toujours en surveillant les cerclages puis un troisieme s'il faut (oui c'est long mais comme ca ca bouge pas et la tension sur la peau s'installe progressivement et uniformément.
Lorsque plusieurs tours ont été fait et qu'une tension déjà suffisante est exercée, on peut tirer avec un levier, la aussi plusieurs tours c'est mieux en tirant un peu plus fort à chaque fois.
Et j'en arrive au deuxieme point, c'est seulement après un tour de tension au levier ou au baton qu'il faut défaire le pochon car la tension est telle que les cerclages bloque bien la peau. Si vous défaites avant, la peau glisse, surtout si le cerclage interne est entouré de scotch d'electricien. (alias sur ma premiere percu je me retrouve avec un cerclage deja bien bas...)
Une fois le pochon défait on peut couper la peau mais pas trop pres du cerclage (au cas ou ca glissserai qd même)
Ensuite pour ma part avant de retirer sur les cordes je préfere attendre que la peau seche un peu histoire qu'elle prenne bien sa place et qu'elle ne glisse pas.
Finalement en suivant ces conseils ma 2 eme percu est nickelle.
Voilà si ca peux vous aidez...Et lancez vous ca se fait bien si on a du temps et qu'on pense à tout en amont.

08 juin, 2015  

Enregistrer un commentaire

<< Home